iligo research - objets connectés 2022

Objets connectés : les Français intéressés par les informations à leur sujet

Ce qui inclut aussi bien les données de santé, l’activité sportive que la consommation d’énergie

 

Depuis Octobre 2011, iligo analyse la perception, les usages et l’intérêt que portent les Français aux nouvelles technologies. En 2018, un nouveau volet dédié aux objets connectés a vu le jour.

 

Comment les objets connectés sont-ils perçus par les Français ? Pour quelles applications les objets connectés leur paraissent-ils intéressants ? Quelle place prendront-ils à l’avenir ?

 

Cette 3e édition de la perception et de l’intérêt des Français vis-à-vis des objets connectés est l’occasion de dresser un bilan.

Un intérêt nettement plus marqué pour les données consultées grâce aux objets connectés

En 2022, les Français considèrent en premier lieu qu’il est intéressant de s’aider des objets connectés pour… retrouver des objets ! Notamment en leur faisant émettre un son. En première position, ils sont 85% à trouver cette fonctionnalité intéressante (+11 pts vs 2019).

 

Ensuite, à des niveaux très proches, 84% (+6 pts) d’entre eux perçoivent un intérêt dans la fonctionnalité de surveillance à distance (système de sécurité, consommation d’énergie).

 

Enfin, désormais 81% des Français reconnaissent l’intérêt des objets connectés pour suivre des indicateurs de performance en temps réel (santé, sportive, consommation d’énergie). La progression, de 13 points, est la plus forte depuis 2019.

 

Part des Français qui trouvent les objets connectés intéressants pour…

iligo research - objets connectés graph 1

Les fonctionnalités qui intéressent le plus permettent de vérifier que tout se passe bien dans son environnement, que ce soit retrouver des objets perdus, alerter en cas de problème ou suivre de multiples indicateurs. Il s’agit donc de se rassurer. Et d’agir rapidement en cas de problème. D’ailleurs, qu’en est-il de l’intérêt porté aux applications des objets connectés liées à l’action ?

Une hausse de l’intérêt également pour les fonctionnalités qui nous aident au quotidien, notamment concernant la cuisine

Les Français perçoivent plus qu’en 2019 l’aide que les objets connectés peuvent leur apporter au quotidien. En cohérence avec le besoin accru de surveiller sa maison à distance, 78% (+8 pts) sont intéressés pour commander des objets à distance. Ce qui est pratique dès lors qu’il faut agir rapidement – ou tout simplement pour réduire sa consommation d’énergie.

 

Ensuite vient l’aide au ménage, à travers l’aspirateur autonome par exemple, de plus en plus appréciée par les Français, à hauteur de 76% (+4 pts). Dans le thème des tâches quotidiennes, l’aide à la cuisine, comprenant entre autres les inventaires des courses et l’allumage du four à distance, connait l’une des plus fortes progressions (+13 pts, à 72%).

 

Enfin, l’aide au jardinage – passer la tondeuse automatique et nettoyer la piscine en autonomie – connaît une faible progression de 2 points, mais reste une fonctionnalité qui intéresse plus des deux-tiers des Français.

 

Part des Français qui trouvent l’application des objets connectés intéressants pour…

iligo research - objets connectés graph 2

Cet intérêt en progression pour les objets connectés dénote une démocratisation de leurs usages dans la vie quotidienne ; via le smartphone, les montres connectées ou encore le compteur Linky. Ils permettent en effet de se rassurer et de réagir en cas de problèmes, de suivre son évolution personnelle et de gagner du temps. Qu’en sera-t-il des usages de demain ? En lien avec l’ensemble de l’écosystème des objets connectés, deviendront-ils des assistants de vie capables de nous conseiller selon nos préférences ? Voire de prendre des décisions à notre place ?

 

Lire l’article dans OffreMédia 

 

Intéressé(e) par les sujets tech ? Vous pouvez consulter les autres volets du BUM ici :

Métaverse

Equipements tech

Assistants virtuels