Les agents conversationnels (crainte et/ou désir), sujet de recherche

Les individus s’approprient-ils ou non l’évolution des nouveaux usages des agents conversationnels ? Telle était la question abordée par Oliver Goulet lors des rendez-vous de la rechercher communication & média organisés par l’AFM et l’IREP.

Lors de cette nouvelle journée d’échange entre professionnels et chercheurs en marketing au sein de l’IAE de Paris, était abordé le thème de la perception ambivalente des objects connectés : crainte et/ou désir ? animé par Sondes Zouaghi, Professeur à l’IAE de Caen.

 

C’est à cette occasion qu’iligo a pu présenter via Olivier Goulet, son étude réalisée pour La Poste, qui analyse l’attractivité des agents conversationnels auprès des consommateurs. Une étude pour mieux connaître l’appropriation de ces nouveaux outils de communication par les individus, et notamment d’un point de vue BtB.

 

Une nouvelle occasion donc d’aborder des sujets marketing, dans un angle axé sur les sciences sociales grâce à l’Association Française du Marketing et l’IREP.

Les agents conversationnels (crainte et/ou désir), sujet de recherche

Les individus s’approprient-ils ou non l’évolution des nouveaux usages des agents conversationnels ? Telle était la question abordée par Oliver Goulet lors des rendez-vous de la rechercher communication & média organisés par l’AFM et l’IREP.

Lors de cette nouvelle journée d’échange entre professionnels et chercheurs en marketing au sein de l’IAE de Paris, était abordé le thème de la perception ambivalente des objects connectés : crainte et/ou désir ? animé par Sondes Zouaghi, Professeur à l’IAE de Caen.

 

C’est à cette occasion qu’iligo a pu présenter via Olivier Goulet, son étude réalisée pour La Poste, qui analyse l’attractivité des agents conversationnels auprès des consommateurs. Une étude pour mieux connaître l’appropriation de ces nouveaux outils de communication par les individus, et notamment d’un point de vue BtB.

 

Une nouvelle occasion donc d’aborder des sujets marketing, dans un angle axé sur les sciences sociales grâce à l’Association Française du Marketing et l’IREP.